A voir:

mercredi 16 juillet 2008

Les repérages

Je sais, je ne procède pas tout à fait dans l'ordre, mais comme je suis en plein dedans, j'en profite.
Les repérages (visite des décors) sont une étape importante et essentielle dans le travail de préparation du chef opérateur.
Je sais que la visite des décors est importante dans mon travail de recherche. Avec le scénario en tête, je laisse les lieux "me parler" (non, n'appelez les secours tout de suite) parce que la lumière les éclaire d'une façon qui peut les rendre attrayants naturellement.
Et il ne faut pas oublier que si le réalisateur a choisi cet endroit, c'est pour une bonne raison: il raconte naturellement quelque chose pour lui. Il est important de capter cet élément qui l'a accroché, pour le comprendre et l'amplifier.
Comme une bonne image vaut mieux qu'un long discours, voici deux exemples: A chaque fois, je confronte le cliché de repérages avec celui pris au moment du tournage:



Voici un premier exemple: la scène se passe dans la baignoire. Le lieu, lors des repérages, n'est éclairé que par la lumière qui passe par l'oeil de boeuf. Cette lucarne est orientée nord, ce qui signifie que ce qui entre n'est jamais directif. La scène traite d'une personne dépressive et qui va tenter de se suicider. Je vais donc garder le côté froid (bleu).
En plaçant un projecteur HMI (lumière du jour) à l'extérieur qui "tape" sur la baignoire, je sais que celle-ci va se réfléchir sur l'émail de la baignoire et éclairer le reste de la pièce ET la personne qui s'y trouvera. Comme le film est sombre, je n'utiliserai pas de lumière à l'intérieur pour éclairer les zones d'ombre.
Comme on le voit sur le second cliché, cela suffit. Un test avec Sarah Lermoyer, ma chef électrote, confirme mon choix.


Voici un autre exemple:




La scène traite d'un personnage qui se suicide devant son miroir (promis, je parlerai des comédies dès que possible). Si la réalisatrice a choisi cet endroit, c'est pour une bonne raison. La photo de repérages me donne une bonne idée de la façon d'aborder ce décor. La baie vitrée à gauche justifie l'entrée de lumière. Les deux vitres en face me donnent un niveau et la justification du débouchage (éclairage des zones d'ombre pour obtenir du détail plutôt que du noir). Un 2,5kW HMI cinépar derrière la baie vitrée me donne une direction de lumière et le niveau suffisant pour bien exposer. Pour les gros plans, un réflecteur plaqué à droite du miroir, et renvoyant sur le comédien la lumière issue du projecteur sera suffisante. Ainsi, je ne dénature pas l'ambiance du lieu qui a plu, de façon inconsciente, à la réalisatrice lors des repérages.

Tout ça pour dire qu'il faut passer un peu de temps sur les différents lieux de tournage lors des repérages pour comprendre ce qui a arrêté le choix d'un(e) réalisateur(trice) pour tenter de restituer cela lors du tournage.
Il ne faut jamais hésiter, si le choix ne vous apparait pas évident, à lui poser la question.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour,

C'est avec joie que je découvre votre blog. Je suis actuellement en école de cinéma et je participe (en tant que cadre et "directeur photo" a des projets externes) à des projets extérieurs. Je réalise également.

Je viens de commencer le blog et déjà je sent que je vais apprendre beaucoup. Je vous en remercie d'avance. Malheureusement les ponts sont souvent trop coupés entre les professionnels et les gens qui souhaitent apprendre le métier. Ce qui passe, je pense, obligatoirement par l'enseignement de gens confirmés. Complété avec l'expérience personnelle.

Je n'hésiterais pas à poser des questions, comme vous nous l'avez invité. Des questions techniques peut être parfois idiotes :

Par exemple, pour ce topic, je sais ce que c'est qu'un 2,5 Kw HMI, mais la mention cinépar, qu'est ce que cela indique exactement ? Quel en est l'effet ? Et si il y a besoin d'indiqué "cinépar" c'est que à priori cela "s'oppose" à autres choses ? Y a t il d'autres types de 2,5 kW HMI ?

Parfois peut être, que je poserais des questions plus "artistiques". En espérant ne pas vous déranger et profité de votre enseignement, je vous remercie pleinement.

David Gendreau.
david-gendreau@falconmovies.net

Christophe Larue a dit…

Bonjour David,

Merci de ton intérêt pour mon blog.

Je vais tenter de répondre à toutes les questions que tu as posé, mais de façon un peu posée.

Je vais prendre le temps de trouver les réponses les plus adaptées et pertinentes, avec moult références, afin d'être le plus clair possible.

Du coup, je t'invite à revenir régulièrement ici afin de prendre connaissance des informations relatives à tes interrogations.

A très vite ici.

david gendreau a dit…

Bonjour,

Je vous remercie.
D'accord, je passerais régulièrement sur les divers topics ou j'ai posté des commentaire.

Bonne journée à vous.

David Gendreau
david-gendreau@falconmovies.net