A voir:

lundi 23 février 2009

Tourner avec le soleil

Je me suis fait rare ces derniers temps. Beaucoup de projets ont accaparé mon attention.

Je reviens de deux semaines de tournage au Cameroun, et c'est un bon exercice de choix d'exposition. Le tournage s'est effectué sur une Panasonic 2100 (HD - Cartes P2) et avec deux zooms de chez Panavision(R) qui m'ont permis une faible profondeur de champ sans utiliser de pro35.

Il faut savoir qu'à ces latitudes, le soleil monte très vite le matin, reste au zénith près de six heures, puis se couche en moins d'une heure.

Au vu des moyens disponibles sur place, l'exposition s'est effectuée à l'aide de poly et de réflecteurs de tailles modestes.

J'ai pris l'habitude, dans ce genre de conditions, d'utiliser intensivement un filtre polarisant, qui m'aide à m'affranchir des reflets sur le décor, et m'aide ainsi à réduire la dynamique à enregistrer.

De plus, comme les interprètes avaient tous la peau noire, j'ai essentiellement mis en lumière leurs visages en plaçant des surfaces réfléchissantes hors champ, qui crééent des reflets naturels sur ce type de peaux.
En effet, il y a deux solutions pour exposer les peaux noires: soit les éclairer suffisamment pour atteindre un niveau correct; soit créer des réflexions qui modèlent le visage.
Je tâcherai de récupérer des captures d'écran afin d'illustrer mes propos.

Bien sûr, si vous avez des questions.

Retour au site

1 commentaire:

david gendreau a dit…

Bonsoir,

Oui ! J'ai une (des) questions !
Je vais essayer de faire simple et concis :

-pro35 c'est kit qui permet de mettre différents objectifs sur une caméra numérique afin de se rapprocher de la beauté du flou sur une caméra 35 ?

-Question certainement bête, mais bon, un filtre polarisant, c'est quoi ? En quoi cela aide à s'affranchir des reflets ?



La troisième question, ou remarque, c'est l'éclairage des visages. Je lisait récemment un interview du grand Jack Cardiff qui disait qu'avant le tournage il regardait précisément le visage de ses acteurs/actrices afin de savoir comment les éclairer. Et que certaines personnes sont plus difficiles à éclairer que d'autres. Je m'en suis un peu rendu compte lors d'essais lumière que j'ai fait à mon école. Je me suis amusé (pur délire de fan) à reproduire le plan de Lawrence d'Arabie ou Lawrence souffle l'allumette. J'ai essayé (vainement, évidement) de reproduire plus ou moins le travail de Freddie Young. (je fais des arrêts sur images sur tous les plans de ce chef d'œuvre pour essayer de comprendre comment ils ont pus atteindre une telle perfection) Mon collègue que je torturais sous mes éclairages a le visage beaucoup plus rond que celui qu'avait Peter O'Toole. Il en résultats évidement que l'effet n'était pas tout à fait le même. Également, j'étais surpris de voir à quel point le fait que O'Toole, dans le plan, souris, affectais le travail de la photo, car cela déforme beaucoup le visage (du coup mon collège souriait bêtement toute l'après midi). Lorsque par la suite j'ai fait un tournage très rapide et en catastrophe pour un court au sein de mon Association (Vendredi Soir, vous pouvez voir la bande annonce sur : http://www.falconmovies.net/film-vendredi-soir-video.htm ) je devais faire des gros plans sur le visage d'une fille. Jonathan (le réalisateur) m'a demandé de rendre la fille plus belle. Hélas, si il est plutôt content du résultat global (rien de transcendant, surtout qu'on avait pas de matériel d'éclairage de cinéma) on est tous les deux d'accord pour dire que je n'ai pas réussi à la rendre plus belle.


Je suis désolé je raconte ma vie mais c'est surtout pour faire comprendre mon interrogation face à l'éclairage des visages. Lorsque vous éclairiez des noirs et que vous vouliez que leurs visages ressortent plus, comment vous y prenez vous ? Les brillances sont sur les joues et le front il me semble ?
De même un topic, un jour, sur l'éclairage des visages (sculpter un visage pour obtenir tel ou tel expressions, la forme du visages et comme na lumière se dépose dessus ...) je pense que ca serait très intéressant.

Voila, en espérant que mon verbiage ne vous a pas ennuyé.

David Gendreau
david-gendreau@falconmovies.net